Temple Atlantis

paypal certified

LA MAGIE VOUS EST INCONNUE? Lisez notre site attentivement et vous comprendrez comment demander notre aide. Pour le MEILLEUR!

SCIENTIFIC FACTS


1) OU ETAIT SITUEE L'ATLANTIDE ?


"…En ce temps là, on pouvait traverser l’océan Atlantique ; il y avait une île, devant le passage que vous appelez les colonnes d’Hercule. Cette île était plus grande que l’Afrique et l’Asie réunies…" PLATON


Atlantis Map

De nombreuses théories ont circulé à ce sujet. Néanmoins, les déclarations de Platon laissent peu de doutes quant à la question : l’Atlantide se trouvait dans l’océan atlantique. C’est ce que confirmèrent plus tard les plus grands scientifiques. L’Atlantide était en effet une île gigantesque située à la croisée des chemins entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. Grâce aux expéditions menées par les navires américains et britanniques - le “Challenger” et le “Dolphin” - qui associèrent aussi des chercheurs allemands, les fonds sous-marins de l’océan Atlantique furent dessinés, conduisant à l’étonnante découverte qu’une élévation immense se trouvait au milieu de l’Atlantique Nord. Confirmant les écrits philosophiques, cette recherche scientifique apporte la preuve irréfutable que l’Atlantide se trouvait bien dans l’océan Atlantique.

The Stone of Poseidon

Cette carte datant de plus de 15000 ans montre qu’aujourd’hui encore existe la preuve de l’existence de l’Atlantide. Nous discernons sans mal l’élévation qui constitue les restes de l’île légendaire. D’autres témoignages sont venus confirmer l’existence de l’Atlantide, et amenèrent les géologues et les scientifiques à se pencher de plus près sur ce mythe séculaire : pendant la seconde Guerre Mondiale, des sous-marins américains relevèrent des formes géométriques artificielles sur les fonds marins. En un mot, des traces de ce qui fut la première civilisation, bien avant l’Egypte des pharaons, la Grèce, ou Rome. Aujourd’hui encore, des études montrent que des formes pyramidales, rappelant étonnement les pyramides égyptiennes, aztèques, incas ou mayas, se trouvent enfouies à des kilomètres sous le niveau de la mer. Malheureusement, et malgré les progrès réalisés par la science, aucun sous-marin ne peut encore descendre à de telles profondeurs pour filmer les images de ces temples qui furent jadis les lieux de cultes des atlantes, habitants de l’Atlantide. Néanmoins, les plus grands archéologues s’accordent à dire que ces monuments démesurés démontrent l’existence d’une civilisation antérieure aux égyptiens et aux incas, se trouvant géographiquement à mi-chemin entre les vestiges du Nil et ceux du Mexique.


2) QUELLES SONT LES TRACES CONTEMPORAINES DE L'ATLANTIDE ?



The Stone of Poseidon

Il existe de très nombreuses similitudes entre les différentes cultures ayant un accès direct ou indirect à l’océan atlantique. Leurs langues, leur architecture et leurs croyances religieuses se ressemblent à un tel point que nous pouvons affirmer aujourd’hui que l’Atlantide fut plus que certainement le berceau de l’humanité.

A/ LANGAGE:

La langue basque est isolée parmi les autres langages européens. Elle ne ressemble à aucune autre malgré la proximité géographique du pays basque avec la France et l’Espagne. Selon le célèbre phonéticien Farrar, "il n’y a jamais eu de doutes que ce langage isolé, en préservant son identité dans un coin d’Europe de l’Ouest, et situé entre deux grandes nations, ressemble aux langages du continent qui lui fait face, le continent américain".

Les phéniciens furent la première nation du Moyen-Orient à utiliser un alphabet phonétique, chaque caractère représentant un son et non pas un objet. Il est curieux de constater qu’à la même époque naissait un autre alphabet phonétique, de l’autre côté de l’Atlantique, chez les mayas du Yucatan. De plus, cette civilisation avait pour mythe fondateur l’existence d’une terre située plus à l’Est au milieu des flots. S’agissait-il de l’Atlantide ? Sans doute. Le Plongeon, grande autorité parmi les phonéticiens, écrivait à propos de la langue maya : "cette langue (le maya) est composée pour un tiers de grec ancien. Qui apporta le dialecte d’Homère dans les Amériques ? Ou qui apporta au grec celui des mayas ? Le grec est l’ancêtre du sanskrit. Le maya l’est-il également ? Ou alors ces deux langages sont-ils équivalents ?" Toujours plus surprenant, treize lettres mayas sont totalement identiques à des hiéroglyphes égyptiens. Il est probable que les hiéroglyphes soient la plus ancienne forme d’écriture - le langage des Dieux comme disaient les égyptiens - mais d’où vient ce langage ? Nous sommes sûrs aujourd’hui qu’il vient de l’Atlantide. L’Egypte serait ainsi l’une des toutes premières colonies atlantes.

Une autre preuve peut être soulevée : l’extraordinaire ressemblance entre de nombreux mots hébreux et des mots ayant exactement la même signification dans la langue des Chiapenecs, indiens de la race des mayas et parmi les plus anciens d’Amérique Centrale.

L’existence de telles similitudes entre les langages apporte la preuve intangible de l’existence d’une seule et même race ayant colonisé la terre entière : les hommes de l’Atlantide.

B/ ARCHITECTURE:

Comme par magie, les grandes pyramides situées dans le monde, qu’elles soient égyptiennes, aztèques ou mayas, sont toutes dirigées en latitude vers le 30ème degré qui était, selon Platon, l’endroit où était située l’Atlantide. Par conséquent, nous savons que ces constructions hors du commun étaient destinées à rappeler le mythe originel de toutes ces civilisations. Comment en effet, en des lieux et époques distinctes, les hommes auraient-ils pu construire de semblables monuments, si ce n’est pour rappeler leur appartenance à une civilisation ancestrale commune ?

Atlantis Map

Néanmoins une question demeure : comment les égyptiens, par exemple, auraient-ils pu se souvenir de leur lien avec l’Atlantide plusieurs milliers d’années après sa destruction ? La réponse se trouve dans l’étude approfondie de la mythologie égyptienne. Celle-ci repose sur la divinité de Thot (“Djehuti” en égyptien) qui apporta aux hommes le langage, la structure de leur civilisation et de leurs religions. A la lumière de ce que nous avons dit précédemment, il apparaît donc que les survivants de l’Atlantide furent ni plus ni moins considérés comme des dieux et dessinèrent le système que nous connaissons sous le nom de l’Egypte des pharaons.

Enfin, nous savons désormais qu’au point le plus élevé de l’Atlantide se trouvait le temple de Poséidon qui rappelle à la fois l’architecture grecque et égyptienne. En colonisant les régions du monde entier, les atlantes ont apporté leur culture avancée mais aussi leur religion et, en s’appuyant sur leur divinité naturelle, ont incité les hommes à construire des monuments rappelant le temple de Poséidon : les pyramides.

Lorsque nous avons commencé à décrypter la Pierre de Poséidon, nous avons été très surpris de découvrir de nombreuses ressemblances avec les textes inscrits dans le tombeau de Toutankhamon. La malédiction des pyramides, qui coûta la vie à de nombreux explorateurs, s’explique donc grâce à la puissance psychique et magique qu’avaient développé les atlantes.

Vous pouvez vous aussi bénéficier de cette magie en nous précisant votre nom, prénom, et votre date de naissance. Très vite, nous réaliserons vos rêves !!!

C/ CROYANCES RELIGIEUSES :

Dans beaucoup de pays, du nord au sud et de l’orient à l’occident, nombre de religions et de traditions font mention d’un déluge qui aurait anéanti toute civilisation sur la terre. Puis cette culture se serait propagée sur la terre entière grâce aux quelques rescapés de cette catastrophe. Comment ne pas penser à Noé qui emmena sur son Arche toutes les espèces animales de la Terre ? C’est exactement ce qui se passa pour l’Atlantide : les rescapés atlantes importèrent aux quatre coins du monde leur savoir, leur culture et leur civilisation. C’est ainsi que partout se retrouve ce qu’on appelle communément la magie. Les atlantes, qui étaient de véritables savants dans ce domaine, ont importé leur magie qui, peu à peu, s’est transformé selon les croyances locales pour devenir entre autres le voodoo, la sorcellerie ou le wicca.


The Stone of Poseidon

A leur arrivée dans le nouveau monde, les premiers explorateurs espagnols furent surpris par les similitudes des religions et croyances du Mexique et du Pérou avec celles de l’ancien monde. Ils remarquèrent également que certaines sortes de croix étaient adorées par les indiens, et qu’ils utilisaient constamment ces symboles dans leurs rituels et leurs cérémonies. On retrouve par exemple la vénération du disque solaire dans les deux hémisphères. D’autres similitudes apparaissent quant au mot « Dieu » dans les principales langues : “Dyaus” en sanskrit, “Theos” en grec, “Deus” en latin, “Dia” en celte, “Thyah” en égyptien et enfin “Teo” en aztèque. De même, le baptême est pratiqué par toutes les nations d’Amérique centrale, d’Egypte, occidentales ou asiatiques. Tertullian, dans son ouvrage "De Baptismo" affirmait alors que le baptême était "la régénération et le pardon des hommes pour tous leurs parjures".